Activités

Et si on commençait par des gommettes Françaises?

septembre 11, 2020

J’essaye de faire attention à la manière dont je consomme. De ne plus faire semblant d’ignorer que ce que j’achète a été fabriqué dans des conditions craignos, et peu écologiques parce que ça a fait le tour de la planète, depuis la Chine ou le Kurdistan jusqu’ici.

Je veux éviter qu’Elise Lucet puisse débarquer on fire chez moi et me pointer du doigt avec férocité.

 

Mais si on a intégré que les lentilles c’était mieux en vrac, et les tomates en été, on se pose parfois moins la question pour certains objets de consommation, comme pour les gommettes. Nos petits bouts les adorent, et hop aussitôt décollées, aussitôt recollées (et jetées à la poubelle?). Du coup, on a tendance à privilégier la quantité au meilleur prix, sans se questionner. 
C’est ce que j’ai fait au début. Et puis,  à y regarder d’un peu plus près, j’ai lu: Made in Marocco. Pff, et là mon esprit s’est embrasé et je ne me suis pas sentie à l’aise avec l’idée de faire venir des gommettes du Maroc. Je n’ai pas trouvé ça logique. Pour moi ce n’était qu’une énième démonstration que notre monde ne tourne pas rond.

 Des gommettes françaises?

J’ai tapé: gommettes fabriquées en France. Et je suis tombée sur cette entreprise. Ils se présentent mieux que moi:

« Nous imaginons et fabriquons des gommettes pour enfants, en France dans notre atelier de Béziers dans l’Hérault. Nos gommettes sont fabriquées en vinyle brillant très épais et très résistant, repositionnable et enlevable. Elles sont imprimées avec des encres de très haute qualité, très résistantes, certifiées Greenguard Gold Encres homologuées dans les crèches, les écoles et les hôpitaux. »

Yes, ça existe. J’ai commandé puisque j’ai été séduite par leurs produits et que ça me permettait de ne plus être en pleine dissonance cognitive. 

C’est vraiment mieux?

L’envoi est soigné, les gommettes très qualitatives, sur des thématiques variées et surtout je suis contente de permettre à une entreprise française de se développer. L’histoire des gommettes françaises va me pousser à accroitre ma vigilance en ce qui concerne les achats pour ma fille. Certes, le prix est un peu plus élevé que d’autres: il n’y a pas 6540 gommettes pour 20 centimes. Mais je me dis que je n’ai pas toujours les moyens de consommer différemment. Je suis encore loin d’être aussi exemplaire que je le souhaiterais. La preuve, si j’ai besoin de mobiliers, et que je ne trouve pas mon bonheur d’occasion, je suis obligée de m’en remettre aux grandes enseignes aux pratiques pas forcément éthiques. Vu le coût d’achat, je ne peux hélas pas me permettre autre chose. Mais si je suis en capacité de le faire, je préfère avoir une consommation plus juste.

Il faut bien commencer quelque part, non?

Après, bien sûr, j’ai 1 enfant et pas 6- et il ne s’agit pas non plus de se retrouver fiché à la banque de France pour une histoire de gommettes.

Quelles sont nos préférées?

 Les gommettes préférées de ma fille: Les animaux de la ferme, les dinosaures, les voitures, les jolis petits monstres et les personnages à habiller. Quand arrivent de nouvelles gommettes, elle se jette dessus pour les regarder et les utiliser! Côté créativité, on a opté pour un cahier tout simple pour qu’elle puisse colorier, coller, dessiner. Ca évite les feuilles volantes et elle est contente de pouvoir reconsulter ses oeuvres!   

 

Mes gommettes préférées: Les animaux de la savane, les cœurs colorés, la papeterie, les lettres et les chiffres (team maman qui aime le ludique). 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *